Apprenez les techniques qui sauvent


Pour éviter une fatigue excessive ou une tension nerveuse trop forte, vous allez vous entraîner à pratiquer des exercices qui vous permettront d’aborder votre présentation orale au mieux de votre condition. Il s’agit de respiration, de relaxation, de visualisation. Vous pouvez vous focaliser sur votre respiration à n’importe quel moment, même pendant votre intervention, pour évacuer les tensions. La relaxation et la visualisation sont des outils puissants, qui seront d’autant plus opérants si vous les utilisez souvent ; alors n’hésitez pas à vous entraîner. Peut-être êtes-vous déjà familiarisé avec des pratiques telles que le yoga, la sophrologie, la méditation. Peut-être vous entraînez-vous déjà avec des enregistrements d’exercices (cassettes, CD). Sinon, essayez dès maintenant et répétez quelques exercices de base afin de créer un automatisme, dès que le besoin s’en fait sentir.

La respiration

Bien sûr, vous savez comment respirer. Se concentrer sur sa respiration et pratiquer quelques exercices peut être une excellente façon de vous relaxer, d’améliorer vos performances et de retrouver le calme quand vous êtes envahi par trop de stress. Il s’agit d’être conscient de sa respiration et de développer de bonnes habitudes. Si vous vous entraînez à prendre régulièrement quelques respirations profondes, à vous concentrer sur l’exercice, vous développerez votre faculté à contrôler vos réponses quand vous rencontrerez des situations difficiles et stressantes. Essayez la prochaine fois que vous êtes sous pression, afin de tester combien ça peut vous aider et vous permettre de rester maître de vous-même. Souffler, quand on étudie, c’est détendre l’esprit et le corps, laisser le temps aux informations nouvelles de s’intégrer.

La relaxation

La relaxation est une forme de détente éveillée dans laquelle vous perdez la notion du temps, tout en restant conscient de l’environnement. Ainsi coupé des sollicitations extérieures, vous trouvez un repos physique et psychique. Il est possible qu’il vous faille un certain temps avant de plonger profondément dans la relaxation. Qu’importe, laissez vos pensées vagabonder : même si votre relaxation n’est pas profonde, vous en tirerez quand même un bénéfice.

La visualisation

Visualiser, c’est se représenter mentalement un événement, un état positif qui conduit à un épanouissement. Nous visualisons pour nous aider dans une action que nous voulons entreprendre, pour la préparer, la faciliter. Visualiser, c’est retrouver des images, ou en créer, se représenter une situation, la faire vivre. Une situation imaginée, une pensée, un simple mot déclenchent dans notre organisme les mêmes réactions qu’une situation réelle. Ainsi, la visualisation peut vous servir à anticiper un face-à-face supposé désagréable. Nous vous proposons différents exercices de visualisation. Pratiquez-les régulièrement, et vous serez mieux armé pour préparer et anticiper les situations que vous appréhendez.

La détente

Respirer, se relaxer, visualiser sont les outils qui vont vous permettre de vous donner des temps de détente et par la même occasion, vous préparer à attendre. Pour maîtriser parfaitement ces situations d’attente, durant les-quelles la pression et le stress montent, il est recommandé de faire plusieurs fois par jour l’exercice 15 : en attendant quelqu’un ou le bus, le métro… Vous le referez avant d’entrer dans la salle pour votre intervention orale.